L'amélioration continue

Qu’est-ce que l’amélioration continue?

By mars 23, 2017 No Comments

Depuis plusieurs années, nous entendons parler d’amélioration continue, mais savez-vous réellement de quoi on parle? Il s’agit en fait de revoir régulièrement les processus en place, de façon à accroître leur capacité à satisfaire aux exigences.

J’ai rencontré de nombreux dirigeants qui croient que l’amélioration continue est l’affaire du responsable qualité. En fait, la qualité est l’affaire de tous. Chacun, dans le cadre de ses tâches, est responsable de suivre la pratique établie et de suggérer des améliorations possibles, quand elles sont décelées. Souvent, ce sont les exécutants qui constatent les situations problématiques les premiers et qui peuvent suggérer les meilleures solutions.

Toutefois, pour assurer le succès des projets d’amélioration, il est recommandé de nommer un champion, ce qui ne doit pas nécessairement être toujours la même personne. Ce peut être le propriétaire du processus ou la personne qui a identifié la problématique. Dans tous les cas, ce doit être une personne ayant de solides compétences en résolution de problèmes pour éviter de mettre en place une solution temporaire ou qui n’attaque pas les causes profondes de la situation.

Le meilleur moment pour débuter est évidemment sur-le-champ. Il ne faut surtout pas attendre d’avoir le temps et, comme un régime, lundi prochain est déjà trop tard. Il faut se répéter constamment que le temps passé en amélioration continue est un investissement pour le futur. En effet, chaque amélioration permet de gagner du temps et surtout, de ne plus perdre de temps sur ce même problème.

N’oubliez pas que les meilleures solutions sont souvent les plus simples. Il n’est pas toujours nécessaire d’implanter un système informatique couteux ou déménager dans de plus grands locaux. Une fois la solution identifiée, jouez à l’avocat du diable pour voir si d’autres problèmes ne seront pas causés par ce changement ou si vous n’identifiez pas de risque en santé et sécurité. Après ce second tour de roue, lancez-vous! C’est en le vivant que vous pourrez évaluer l’efficacité de la solution et que vous pourrez apporter les ajustements nécessaires, le cas échéant.

Marie-Claude Turcotte
Experte en gestion de la qualité