Principes de gestion

Le coût de revient, qu’est-ce que c’est?

By décembre 2, 2016 No Comments

Le coût de revient est un terme économique qui équivaut à l’ensemble des coûts supportés par une entreprise pour produire un bien ou un service.

On ne peut pratiquement pas prendre de décisions éclairées si on ne connaît pas  précisément ses coûts de revient par produit ou service, car ils nous permettent de savoir où conjuguer nos efforts, de connaître vraiment où se situent nos coûts excessifs et de pouvoir ainsi cibler efficacement nos actions en sachant en permanence notre seuil de rentabilité.

Saviez-vous que dans les causes de fermetures d’entreprises, 70% sont liées à la faiblesse de l’administration. Hé non, ce n’est pas le manque de clients ou le manque de connaissances du milieu dans lequel l’entreprise évolue ou encore le manque de marché, seulement l’administration des chiffres et leur gestion.

Le coût de revient d’un produit ou d’un service correspond à la somme de tous les coûts supportés pour sa production.
Pour bien connaître ses coûts de revient, il faut donc décomposer les différents coûts associés au produit ou à la prestation, de façon à pouvoir déterminer la façon d’agir sur chacun d’eux pour les réduire.

Ne pas prêter suffisamment attention à l’ensemble des coûts comporte de nombreux risques :

  • le risque de ne pas chercher à les réduire
  • le risque de ne pas prendre conscience d’une détérioration de la situation financière de l’entreprise
  • le risque de fixer un prix trop bas qui engendrait des ventes à la perte

Quels sont les avantages pour la croissance de notre entreprise d’une gestion des coûts de revient efficace?

  • La justification du financement nécessaire de projets en est facilitée;
  • La compréhension des gestionnaires sur les coûts et l’organisation est facilitée
  • Les changements organisationnels, économiques et démographiques sont davantage mesurés, orientés;
  • Le coût de revient par produits/services est juste;
  • Les prix de vente auprès des clients sont justifiés;
  • Les marges disponibles dans un processus de négociation avec un client sont mieux saisies;
  • L’équilibre budgétaire est atteint;
  • Les demandes de ressources additionnelles sont soutenues;
  • L’utilisation des ressources tant humaines que financières est mieux comprise;
  • La justification des prix est supportée et l’impact des changements organisationnels est mesuré.

Le coût de revient d’un produit est un outil indispensable pour le décideur, puisqu’il lui fournit l’information qui peut faciliter sa prise de décision.

Un bon modèle de coût de revient vous permettra également de

  • Supporter facilement la préparation de votre budget et de vos prévisions,
  • Évaluer divers scénarios,
  • Disposer de chiffres transparents,
  • Étayer l’imputabilité des gestionnaires,
  • Mesurer la capacité et l’efficacité tant opérationnelles qu’organisationnelles : « Offrir plus avec moins! »,
  • Établir une plus grande cohésion entre les différentes unités de centres de coûts et briser les silos organisationnels.

C’est souvent en fonction de ce que nos chiffres dégagent que nous devrions établir nos décisions cruciales ou stratégiques. La plupart des entreprises dans lesquelles j’ai fait des interventions avaient un système comptable qui ne s’était pas adapté à la complexité, aux caractéristiques et surtout à la croissance de l’entreprise au fil du temps. Ce n’est pas que les chiffres étaient faux, ils n’étaient tout simplement pas assez détaillés pour illustrer spécifiquement les principaux revenus et dépenses d’un produit ou d’un service. Il est donc impossible d’identifier un problème spécifique et d’y remédier rapidement ou encore de pointer lequel offrait les meilleurs profits. Dans la grande majorité des cas, lorsqu’une entreprise ou un commerce a différents produits ou services très distincts, on doit être capable d’isoler les revenus et les dépenses de chacun ainsi que les frais directs et indirects s’y rattachant.

 

Vos chiffres doivent venir confirmer toutes vos décisions stratégiques qu’ils soient bons, mauvais ou neutres. Si ce n’est pas le cas, soit vous ne les comprenez pas, soit qu’ils ne sont pas assez détaillés pour avoir un portrait clair. C’est pourquoi le coût de revient devient un outil essentiel dans notre stratégie globale. Dans un cas comme dans l’autre, vous devez y voir si vous ne voulez pas gérer en aveugle. Chaque commerce ou entreprise a un mode opérationnel qui lui est propre, il n’y a pas deux entreprises identiques, même si elles offrent les mêmes produits et ont les mêmes clients, elles devront donc avoir une comptabilité qui est adaptée à leur façon d’opérer. Les bons chiffres nous donnent une vision précise de notre entreprise et facilitent grandement la prise de décisions et les orientations bénéfiques à prendre. Ils viennent valider en fait tous les gestes qui sont posés. Analyser nos chiffres n’est pas sorcier encore faut avoir les bons.

Pour améliorer le rendement, redresser une situation négative, propulser nos projet de croissance ou simplement suivre l’évolution et la tendance de votre entreprise, vos chiffres vous parlent écoutez les.

Jean-Guy Fortier
Gestionnaire de Croissance